Les effets indésirables de l’Onychophagie

Le vernis est un accessoire beauté que seules les femmes ont l’habitusde d’utiliser. Quelque soit la couleur que chacune préfère, le vernis donne une autre allure à la femme. Il est plus beau sur des beaux ongles bien entretenus. L’onychophagie, autrement dit, la manie de se ronger les ongles, est une habitude récurrente autant chez l’Homme que chez la femme. Cela commence souvent comme un reflexe chez certains, mais chez d’autres c’est par imitation d’une personne influente de son entourage. Dans la suite de cet article, nous vous présenterons les effets de cette pathologie sur le corps humain.

ongles

Des déformations dentaires

Habituellement, les personnes qui se rongent les ongles sont pensives. Elles prennent certes du plaisir à se les ronger, mais le font dans des moments d’anxiété, de stress, d’imitation, de solitude ou d’inactivité. Se ronger les ongles est une mauvaise habitude, qui a véritablement la peau dure. Elle peut durer de l’enfance à l’âge adulte. Elles est récurrente chez les enfants de sept à dix ans et les jeunes adultes de vingt huit à trente trois ans.
L’onychophagie, de son nom scientifique, déforme les doigts et raccourcit les ongles. D’autres arrivent au point de ne plus avoir d’ongles carrément et bonjour les maladies des ongles, les infections, de graves dommages aux curticules et aux ongles, ainsi que des déformations dentaires.
Pour y remédier, il existe des préparations à appliquer sur l’ongle dont le goût est censé décourager les personnes onychophages, mais il serait bien plus efficace d’envisager un traitement contre la cause à l’origine de la pathologie.

Auteur de l’article : Chaton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *